12 janvier 2015

L'année 2014.



J'ai toujours été très discrète ici concernant ma vie privée, en majeure partie parce que ce n'était pas le propos de ce blog.
Mais aujourd'hui, je pense qu'il faut que je revienne sur les évènements de 2014 qui ont fait que j'éprouve le besoin de redéfinir cet espace. Commençons donc par quelque chose de très général, c'est-à-dire le côté professionnel.

En 2014 donc, au mois de mai pour être précise, j'ai quitté la France pour aller m'installer à Montréal pour au moins un an. Le but principal de ce départ était de découvrir une nouvelle culture que je sentais plus ouverte à l'art en général et offrant donc plus de possibilités d'emploi dans mon domaine, à savoir la photographie.

Depuis que j'ai commencé à m'intéresser à la photographie de mode, j'ai toujours eu la conviction qu'elle était une manière de magnifier les personnes. J'ai eu le désir depuis le début, de ne jamais travailler avec des mannequins professionnels et de ne jamais refuser une demande de photographies selon des critères de beauté qui pour moi étaient subjectifs. De plus, la photographie de mode - et la mode en général - est à mes yeux un des meilleurs reflets d'une époque et j'avais le désir de montrer des styles et des physiques tous différents puisqu'uniques.
Le défi que je me fixais lors de chaque shooting était de trouver un style qui correspondrait à la personne photographiée, en ferait ressortir sa beauté.



Le hasard a fait que, au mois d'août dernier, j'ai commencé à travailler pour une agence de mannequins montréalaise. Au delà de la photographie et sachant pertinament que ce n'est pas un emploi que je me vois faire toute ma vie, j'ai accepté cette place parce qu'elle me permettait d'apprendre de nouvelles choses, de voir une autre facette de l'industrie de la mode.

Mon travail est celui d'agent, de mannequins d'un côté mais aussi d'acteurs puisque l'agence à une division en ce sens. Décrocher et négocier des contrats est donc mon quotidien depuis plusieurs mois mais j'effectue également un gros travail de photographie qui consiste en la prise de vue de polaroids (photos "brutes" des mannequins, sans retouches ni maquillage) et également en l'organisation de shootings, en grande partie pour ceux dont le portfolio est encore trop faible ou pas assez fourni.
Je dois donc, que je le veuille ou non, répondre à certains critères de l'industrie, concernant surtout la retouche des photographies.



Je dois dire tout de même que je pense être tombée dans l'agence pour laquelle je suis la plus apte à travailler. Certes, cette industrie me dérange beaucoup en règle générale, mais notre agence a un côté très humain, jeune et proche de nos représentés que je respecte et admire profondément. Également, les critères concernant les mannequins à Montréal sont beaucoup plus "humains" que dans les grandes capitales de la mode. Il y a un marché ici qui est en demande de modèles "santé", c'est-à-dire minces mais au physique assez "dynamique", qui montre que la personne prend soin d'elle, est un minimum sportive.



Tout ça pour dire que mon quotidien actuel est de photographier des mannequins et que je n'ai pas réellement de temps à consacrer à des projets plus personnels, en lien avec mes convictions de départ.

J'ai donc du faire face à un dilemme : continuer à vous présenter mon travail sur ce blog et donc ne montrer que des mannequins ou respecter mes convictions et ne plus publier les shootings réalisés dans le cadre de l'agence.
En voulant être honnête avec moi-même, la question ne devrait d'ailleurs pas se poser.
Je vais donc cesser de partager ici les photographies prises dans le cadre de l'agence - cet article étant l'exception unique pour boucler la boucle - et m'obliger à trouver du temps pour aller à la rencontre de personnes comme vous et moi, de découvrir ce qu'elles ont à partager.



Si cela vous intéresse tout de même, vous pouvez suivre mon travail sur mon tumblr - qui me sert de portfolio en attendant mieux - que je mets à jour assez régulièrement.

De plus, si vous êtes actuellement à Montréal et avez envie de faire quelques photos, de me parler de votre passion, de votre métier, ou de bien d'autres choses, n'hésitez pas à me contacter via Facebook ou à lamapanda@hotmail.fr, je serais ravie d'organiser une rencontre et au-delà de ça, j'ai besoin de vous pour faire vivre ce blog !

Je vous dis donc à très bientôt, prenez soin de vous !

crédits photos : Noémie Monnereau
modèles : Kyle, Christina, Juliette, Hugo et Alice (MAVEN Management)
Rendez-vous sur Hellocoton !

1 commentaire:

  1. Merci de nous partager ta vie, j'ai beaucoup aimé te lire sur ce billet. Je suis admirative de ton travail, et effectivement, les mannequins présentés par ici n'ont pas l'air squelettiques mais en santé ! Ca fait plaisir de voir ça ! :)

    Bonne continuation pour ton job qui a l'air passionnant, et qui va t'apprendre beaucoup de choses !

    Bises à toi !

    RépondreSupprimer

Je lis tous les commentaires et réponds à toutes vos questions !
N'hésitez pas à me donner votre avis :) votre commentaire sera affiché après validation.